Nouvel article sur Construction Exotique dans l’AGEFI

    • 3

    Un nouvel article sur Construction Exotique Dans l’AGEFI de cette semaine. Cet article parle de notre entreprise dans son ensemble et plus particulièrement de notre nouvelle végétalisation verticale réalisée au HUG.

    Le bien-être du mur végétal
    devient tendance à Genève

    Construction Exotique. Une réalisation de l’entreprise genevoise a été choisie pour arborer une façade des HUG.

    Les murs vivants ou murs végétaux sont en vogue. Ces jardins ou écosystèmes verticaux, plus ou moins artificiels, se développent de plus en plus sur les façades des établissements. Ces parois verticales végétales ou végétalisées conçues tantôt comme éléments esthétiques et de décor intérieur ou extérieur, tantôt comme œuvres d’art utilisant le végétal, deviennent tendance.

    C’est dans ce domaine que le genevois Thomas Pahud et ses associés se sont lancés en novembre 2012 en créant Construction Exotique. Composée en outre d’un menuisier et d’un menuisier-charpentier, l’équipe de l’entreprise n’a pas eu d’aide financière pour débuter « Lorsque nous avons mis en place ce projet, explique Thomas Pahud, le directeur de Construction Exotique, avec mes associés, nous avons mis en commun chacun une part de capital pour commencer. »

    Leurs premiers projets englobaient la construction de vivarium, terrarium, d’aquarium et de murs végétaux. Par la suite, les jeunes entrepreneurs ont également ajouté des services de menuiserie et de charpenterie.

    Mais le véritable succès de la jeune entreprise réside dans ses réalisations des murs végétaux. Pionniers dans ce domaine, leurs réalisations ont notamment été choisies par le restaurant Tartare&Co, et plus récemment par les HUG « Le directeur de la restauration des HUG nous a contacté directement. La chance a voulu qu’il soit allé manger dans un restaurant où on avait décoré une façade avec l’une de nos créations. Trouvant notre travail intéressant et agréable à regarder, il a voulu la même chose pour la cafeteria de l’Hôpital Cantonale. »

    Construction Exotique propose un travail sur mesure. Un point essentiel du fait des différents facteurs qui conditionnent la mise en place des parois végétales. L’entreprise doit notamment prendre en compte la source de la lumière – naturelle ou non – ainsi que la gestion de l’eau. Dans la mise en place, Construction Exotique propose aussi un service d’entretien.  Les plantes proviennent de fournisseurs suisses. « Construction Exotique propose des cadres de différents style, dans des matériaux comme le bois ou l’inox. Selon l’envie, nous pouvons travailler avec différents types de plantes et même avec des fleurs. »

    Malgré cette vitrine prestigieuse des HUG, Construction Exotique se veut également être présent sur d’autres registres « Le marché est encore petit pour les murs végétaux. La construction exotique murale commence gentiment à se développer en Suisse, et spécialement à Genève.  Mais lorsque nous avons débuté en 2012, nous étions pratiquement les seuls sur le marché. Certes, c’est un avantage d’être les pionniers de ce concept, mais cela peut apporter également son lot de contraintes puisque les consommateurs ne connaissent pas ce service, et notamment les prix. C’est pourquoi, dans un souci de diversification, nous créons également des structures comme par exemple notre dernière réalisation, un escalier d’architecte réalisé en chêne massif ».

    À cause de sa petite taille, le marché du mur végétal reste peu accessible pour un acheteur. Mais il se justifie, tant les créations sont innovantes et vont dans la direction du « Green Life », style de vie prôné de plus en plus en société « Les entreprises ont bien compris cette plus-value du bien-être liée au mur végétal. Il s’adapte à n’importe quel environnement, auquel il apporte une dimension esthétique, tout en contribuant à l’atmosphère du lieu. »

    Exergue :
    L’entreprise propose un travail sur mesure. Une obligation du fait des facteurs qui conditionnent la mise en place de ses œuvres.